Le projet

Le contexte : Beyrouth explose puis implose

Beirut Beitna, Beyrouth notre maison.

C’est comme ça qu’on a décidé d’appeler ce projet qui nous a paru comme une évidence au lendemain de l’explosion du 4 août qui a tué plus de 180 libanais, blessé 6 500 habitants et détruit le toit de 300 000 Beyrouthins.

Cette catastrophe a mis en exergue l’incapacité du gouvernement libanais à répondre aux besoins de sa population déjà au bord du gouffre. En effet, elle survient dans un contexte de crise économique majeure qui a fait basculer plus de la moitié des libanais sous le seuil de pauvreté en quelques mois. Ces évènements ne sont pourtant que la partie visible de l’iceberg. Ils sont les conséquences de dysfonctionnements structurels bien plus profonds, et de la gestion désastreuse d’un pays essentiellement basée sur la corruption et l’opportunisme de ses dirigeants.

Une fois de plus face à elle-même, la population libanaise a plus que jamais besoin de deux choses: un soutien financier, mais aussi des messagers à travers le monde entier.

 

 Comment aider, d’ici?

Le projet de Beirut Beitna est né pour soutenir les initiatives citoyennes qui battent leur plein dans la capitale, et qui luttent chaque jour pour reconstruire un autre Liban. C’est en vous racontant ce Beyrouth que nous avons connu que nous aimerions récolter des fonds pour supporter ces initiatives.

Pour ce faire, nous vous proposons des tirages photo et cartes postales de nos souvenirs partagés ainsi que du travail journalistique de trois d’entre nous.

Adrienne – photographe, coordinatrice de projet dans une ONG locale au Liban, point relais sur le terrain et véritable amoureuse des animaux.

Noé – photo-journaliste indépendante basée au Liban. Elle  a notamment écrit pour l’Orient-Le-Jour et Magazine Mensuel au Liban.

Mathilde – journaliste indépendante basée à Bruxelles. Elle a réalisé un stage dans la rédaction du journal libanais L’Orient-Le-Jour en 2017.

Vous pouvez retrouver nos photographies dans les différentes galeries de ce site internet: La vie à Beyrouth, Héritage Oublié, Révolution d’Octobre, Visages du Liban et Cartes Postales.

Bonne visite!

Magali de Biolley, Lara Piette, Mathilde de Kerchove, Lara Leclercq, Adrienne Hurtut, Sarah Bourgois et Noé de Bellaigue.

 

 

 

Partenariats

Ce projet n’aurait pas pu se lancer sans toutes les personnes qui nous permettent de développer vos photos, produire vos cartes postales, et construire la vitrine de cette initiative, notre site web.

Pour cela, nous tenions à remercier tout particulièrement:

  • Labo Linea pour le développement de nos photos et portraits
  • Impressor Ariane by Image Services SA pour la production de nos lots de cartes postales
  • Marco de Biolley pour la conception du site Web

     

Argent Récolté

Photos vendues

contributeurs

beirutbeitna@gmail.com